Professeurs

L’équipe pédagogique de l’Ecole de Harpe: Sylvie Laville, Maïté Prompsy, Julie Campiche, Alessia Lepori, Elise Estavoyer

 

Elise Estavoyer, harpes à pédales et celtique, tous niveaux. Biographie

Fondatrice et directrice de l’école de harpe, Elise Estavoyer est issue du Conservatoire Supérieur de Musique de Genève où elle a obtenu un Premier Prix de Virtuosité de harpe ainsi qu’un Diplôme de Musicienne d’Orchestre.

Elle est titulaire du Diplôme Universitaire de la Pédagogie de la Musique et du Diplôme d’Etat de Professeur de Harpe (France). 

Sa pratique approfondie en danse classique, contemporaine et modern’jazz, ainsi que ses expériences en théâtre contemporain et improvisation lui ont offert un terrain riche espace en collaborations.

Artiste portée vers la création, elle réalise des compositions et arrangements pour la harpe.

 

 

 

Sylvie Laville, harpe celtique, niveau débutant à intermédiaire.

Pianiste de formation, Sylvie Laville a découvert la harpe celtique auprès d’Elise Estavoyer.

Initiée à divers instruments (voix, guitare, clarinette), Sylvie tisse un lien universel avec le monde de la musique.

Passionnée par les musiques improvisées et musiques du monde, Sylvie compose également des pièces pour harpe celtique. Sylvie enseigne la harpe celtique du niveau débutant à intermédiaire. 

 

 

Alessia Lepori, harpes à pédales et celtique, tous niveaux. Biographie

Titulaire d’un Master de Concert de Harpe Classique et Jazz ainsi que d’un Master en Pédagogie Instrumentale à l‘HEMU de Lausanne et la HEM de Genève, Alessia prépare actuellement un Certificate of Advanced Studies à la HEMU de Lausanne pour lequel elle compose, interprète et met en scène une oeuvre pour harpe électrique dans le cadre de l’interprétation musicale assistée par ordinateur.

Alessia Lepori développe son art de la harpe en rendant hommage aux grands maîtres classiques de l’instrument tout en innovant le jeu de la harpe en développant un langage spontané basé sur l’improvisation, l’oralité, la musique pop et les standards de jazz.

Elle a crée un recueil d’exercices d’improvisation pour la harpe qui a pour projet d’être publié.  

 

 

Julie Campiche, harpe à pédales et celtique, tous niveaux.

Harpiste d’expérience dans les domaines du jazz, des musiques improvisées et créatives, Julie Campiche est reconnue pour ses qualités exceptionnelles d’interprète et de compositrice.

Le travail de Julie vise à accroître les possibilités expressives de la harpe. Remportant le Grand Prix du Tremplin Jazz Européen d’Avignon dans le cadre du groupe Orioxy, Julie a ensuite crée l’ensemble « Julie Campiche Quartet ».

S’interessant au domaine du sound design, Julie a composé le nouveau jingle d’Espace 2 (chaine de la Radio Suisse Romande).

Titulaire d’un Diplôme d’Etudes Musicales de harpe classique au CNR de Lyon et d’un Bachelor Jazz à la HEMU de Lausanne, Julie prépare actuellement un Master en composition-performance Jazz à la HEMU de Lausanne. Site

 

Maïté Prompsy, harpe à pédales et celtique, tous niveaux.

Formée dès son plus jeune âge par Béatrice Guillermin au Conservatoire de musique de Troyes, Maïté Prompsy a poursuivi son parcours de harpiste auprès de Letizia Belmondo à la HEMU de Lausanne où elle a obtenu un Bachelor of Arts et un Master de Pédagogie instrumentale en spécialité harpe.

Passionnée par divers styles musicaux et codes artistiques, Maïté s’est perfectionnée en arts de la scène en pratiquant le théâtre au Conservatoire de Troyes où elle a obtenu un Certificat d’Etudes Théatrales.

Elle a co-écrit en partanariat avec Flora Agéron, chanteuse, le spectacle « Le secret de l’aurore ».

 

 

Flora Agéron, coach vocale
 
Flutiste de formation et issue de la HEMU de Lausanne où elle prépare actuellement un Master d’Interprétation lyrique,  Flora Agéron est une musicienne complète.
 
Par l’exploration de diverses sources d’expression sonore, Flora développe des projets artistiques singuliers et contrastés autour de la voix,  dans des domaines aussi lointains que le spectacle lyrique comique ou le rock progressif.
 
Proposant un nouveau regard sur le répertoire baroque,  elle a crée le trio « Espuma Antigua » pour la voix, le violoncelle et la guitare électrique.  Elle participe également à l’ensemble « Fontaine Primitive », laboratoire musical dédié à la voix et aux percussions.  Elle adapte ses propres compositions vocales au monde de l’électronique.